Recherche

Cette note de service datée du 15 septembre 2008 décrit les nouvelles modalités de surveillance sentinelle du territoire en ce qui concerne la fièvre catarrhale ovine de sérotype 1. Cette surveillance ne concerne que certains départements, et est basée sur la réalisation régulière d’analyses virologiques.

Cette note de service abroge et remplace la note de service DGAl/SDSPA/N2007-8143 du 18 juin 2008.

Mise en place d’un réseau de surveillance sentinelle à l’égard du virus de la FCO de sérotype 1

-  Objectif : identifier aussi précocement que possible une éventuelle extension de du sérotype 1.
-  Mise en place : en avant de la zone 1-8 actuelle dans 22 départements (le département étant considéré comme l’unité de base du maillage territorial) du territoire continental.
- Un maillage susceptible d’évoluer en fonction du contexte épidémiologique et vaccinal.

Densité et choix des exploitations sentinelles

- Les modalités de surveillance sont définies pour être en mesure de détecter une prévalence de 20%.
- Dans chaque département, des exploitations (35 à 40 par département) seront sélectionnées chaque mois de manière aléatoire.
- Dans chaque cheptel, un seul bovin présent dans le troupeau depuis au moins 12 mois sera soumis à un dépistage (analyse virologique : RT-PCR).
- L’Etat prend en charge les frais vétérinaires ainsi que le coût des analyses.

Pièces jointes