Recherche

Accueil du site || Europe et pourtour méditerranéen || Eradication de la fièvre catarrhale de sérotype 4 en Espagne

Evolution de la fièvre catarrhale de sérotype 4 en Espagne

- 2004 : Apparition de la fièvre catarrhale de sérotype 4

Après avoir progressé jusque dans le Nord marocain, la fièvre catarrhale induite par le virus de sérotype 4 (BTV4) s’est étendue à l’Espagne en octobre 2004. L’épizootie semble s’être propagée à la suite du transport passif par les vents dominants de moucherons du genre Culicoïdes, vecteurs de l’infection.

- 2005 : Dissémination de la maladie dans l’ensemble de la zone de distribution de Culicoïdes imicola

En 2005, la maladie a été caractérisée par de faibles taux de mortalité et de morbidité, les cas cliniques survenant exclusivement en élevage ovin.

- 2006 : Aucun foyer déclaré mais mise en évidence d’une circulation virale persistant jusqu’en novembre

- Depuis : Plus de mise en évidence d’une circulation du BTV4 mais en revanche, recensement de :

  • 7998 foyers de FCO de sérotype 1 en 2007,
  • 3006 foyers de FCO de sérotype 1 et 29 de sérotype 8 en 2008.

D’après http://rasve.mapa.es/Publica/Noticias/Ficheros/Informe%20libre%20serotipo%204%20final.pdf

Adoption d’un programme de contrôle et de surveillance à l’échelle nationale

Le programme de contrôle de la fièvre catarrhale adopté en Espagne comporte trois axes principaux : vaccination obligatoire, contrôle des mouvements d’animaux et programme de surveillance.

- Vaccination obligatoire des espèces sensibles :

  • 2004 et 2005 : recours à un vaccin vivant atténué produit en Afrique du Sud et vaccination du cheptel ovin
  • d’avril 2006 à octobre 2008 : recours à un vaccin inactivé et vaccination des ovins et bovins de plus de trois mois.
  • Abandon de la vaccination contre le BTV4 à dater du 29 octobre 2008.

- Contrôle des mouvements d’animaux

- Mise en place d’un programme de surveillance sérologique, virologique et entomologique, associé à des visites sanitaires

  • Surveillance sérologique et virologique :
    • Sur des animaux sentinelles situés dans les zones considérées comme les plus à risque (îles Baléares, littoral méditerranéen, zones limitrophes de la zone réglementée).
    • Dans le cadre des échanges commerciaux et en cas de suspicion clinique depuis la progression des épizooties de sérotypes 1 et 8.

Le tableau ci-dessous mentionne à titre indicatif le nombre d’analyses réalisées sur les animaux sentinelles dans la zone réglementée vis-à-vis du BTV4.

Document sans nom
 
2007
2008
ELISA
RT-PCR
ELISA
RT-PCR
TOTAL
50 837
11 724
60 354
18 754
  • Surveillance entomologique de C. imicola et C. obsoletus : fréquence et prédiction de la distribution.

D’après http://rasve.mapa.es/Publica/Noticias/Ficheros/Informe%20libre%20serotipo%204%20final.pdf
  • Visites sanitaires en élevages ovins au cours des périodes à risque.

L’efficacité de ces mesures a nécessité coordination et concertation avec les pays voisins : pays de l’Union Européenne (et notamment, le Portugal) et du Nord de l’Afrique.

Eradication de la fièvre catarrhale de sérotype 4

Selon l’OIE, un pays ou une zone géographique peut être considéré comme indemne de fièvre catarrhale s’il répond aux conditions suivantes :

- Inscription de la maladie sur la liste des maladies à déclaration obligatoire,

- Mise en place d’un programme de contrôle et de surveillance mettant en évidence l’absence d’infection par le virus au cours des deux dernières années.

Les résultats obtenus en 2007 et 2008 témoigne d’une absence de circulation du BTV4 dans la zone réglementée depuis novembre 2006. L’analyse de la situation épidémiologique en Espagne tient également compte de l’absence de circulation virale dans les pays voisins a minima au cours de la dernière période d’activité vectorielle (cas du Portugal) et de l’abandon de la vaccination à l’encontre du BTV4.

Dans ces conditions et conformément aux critères retenus par l’OIE, l’Espagne peut désormais être déclarée indemne de fièvre catarrhale de sérotype 4.


Pour en savoir plus :

- Le diaporama présenté par l’Espagne lors de la réunion du C.P.C.A.S.A (Comité Permanent de la Chaîne Alimentaire et de la Santé Animale) du 04 mars 2009 est disponible sur le site de la Commission Européenne (lien ci-après) :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations_en.htm#34032009

- Un rapport complet sur l’épizootie de sérotype 4 en Espagne peut être consulté sur le site espagnol RASVE (Red de Alerta Sanitaria Veterinaria) :
http://rasve.mapa.es/Publica/Noticias/Ficheros/Informe%20libre%20serotipo%204%20final.pdf