Recherche

Accueil du site || Maladie et impacts || Incidence sur la reproduction || Cyclicité et fertilité des brebis : premiers résultats
Une étude a été réalisée afin d’étudier les effets de la fièvre catarrhale sur les taux de cyclicité et de gestation chez les brebis de race Texel. Les premiers résultats ne montrent pas d’incidence sur la cyclicité mais témoignent d’une incidence sur la mortalité et les taux de gestation.

Cadre de l’étude

Une enquête a été conduite dans 7 troupeaux de race Texel des Ardennes atteints de FCO et ayant débuté la lutte entre le 1er et le 22 octobre 2007. Les suivis ont été réalisés entre novembre 2007 et janvier 2008.

149 brebis (20 à 30 par troupeau) dont 24 % d’antenaises ont été suivies pendant la période de lutte.
- Leur statut sanitaire vis-à-vis de la fièvre catarrhale a été défini à la fois sur des tests sérologiques (Analyses ELISA) et des tests virologiques (Analyses PCR). Les symptômes cliniques ont été enregistrés.
- Leur cyclicité et leur état corporel ont été déterminés en début de lutte.
- Les constats de gestation ont été réalisés en fin de lutte : détermination par échographie dans les deux mois suivant le début de la lutte.

Statut sanitaire des brebis

Sur le plan sanitaire, 36 % des brebis étaient en début d’infection (sérologie négative mais analyse PCR positive).

Chez 29 % des brebis, les résultats ont été positifs à la fois en PCR et en ELISA.

Seules 13 % étaient négatives (N=19).

Le statut sanitaire est apparu lié au troupeau, à l’état corporel et au rang d’agnelage des brebis.

Ainsi, les brebis négatives étaient majoritairement :
- des antenaises : 40 % d’antenaises saines (N=15) contre 4 % chez les brebis plus âgées,
- des brebis en bon état : note d’état corporel moyenne de 4 chez les brebis négatives contre une note proche de 3 chez les brebis infectées.

Incidence sur la cyclicité et les taux de gestation

- 100 % des brebis étaient cyclées en début de lutte.

- En fin de lutte, 9 % des brebis étaient non gestantes ou mortes chez les positives contre 0 % chez les négatives. Taux de gestation des brebis selon leur statut infectieux vis-à-vis de la FCO
- La prolificité a été estimée à 1,6 agneaux par brebis vivante, soit des résultats inférieurs mais assez proches de ceux habituellement obtenus dans des élevages sains (prolificité variant de 1,65 à 2,10 pour les femelles multipares au contrôle de performances, proche de 1,50 pour les primipares).