Recherche

Cette Note de service, datée du 15 octobre 2009, remplace la Note de service DGAl/SDSPA/N2009-8195 du 15 juillet 2009, en modifiant les procédures diagnostiques.

Un avis de l’AFSSA en date du 8 septembre 2009 définit, à partir d’un seuil de Ct obtenu lors des analyses virologiques, des modalités permettant de décider du statut de l’animal et du troupeau.

Cet avis définit la notion d’animal « dangereux », au sens épidémiologique, comme étant un animal porteur du virus à l’état infectieux et constituant ainsi une source d’infection pour les vecteurs et par conséquent pour d’autres animaux des espèces réceptives.

L’avis propose 3 cas différents en fonction du Ct :

  • Un animal est considéré comme « dangereux » pour tout résultat positif avec un Ct < 28.
  • Lorsque le Ct est compris entre 28 et 35, il n’est pas possible de statuer sur le statut « dangereux » de l’animal dans l’immédiat, et un isolement viral est à tenter.
  • Un animal est considéré comme « non dangereux » dans le cadre d’un résultat positif avec un Ct compris entre 35 et 40.

Gestion des suspicions

Ces notions sont reprises dans la Note de service pour définir ce qu’est un foyer confirmé qu’il s’agisse d’une suspicion clinique (présence de symptômes évocateurs sur au moins un animal de l’exploitation) ou d’une suspicion non clinique (PCR positive avec un Ct <=35 sur au moins un animal de l’exploitation) :

- Le foyer sera confirmé si, parmi les prélèvements analysés pour la même suspicion clinique, au moins 1 PCR est positive, avec un Ct<= 28.

- Tout résultat de PCR avec un Ct > 35 n’entrainera pas de déclaration de foyer.

- Dans le cas où le Ct est compris entre 28 et 35, un second prélèvement de sang, pour réaliser une nouvelle PCR, doit être effectué dans un délai maximal de 15 jours après le premier prélèvement. Pendant cette période, l’exploitation concernée sera maintenue sous APMS.

Plusieurs cas de figure sont possibles en fonction des résultats de ce nouveau prélèvement :

  • Le Ct est < 28 : dans ce cas, le foyer est confirmé.
  • Le Ct est > 35 : dans ce cas, aucun foyer n’est déclaré.
  • Le Ct est à nouveau compris entre 28 et 35 :
    • si le Ct a diminué de 3 points ou davantage par rapport au Ct du premier prélèvement, le foyer est confirmé.
    • si le Ct a augmenté de 3 points ou davantage par rapport au Ct du premier prélèvement, aucun foyer n’est déclaré.
    • si le Ct a augmenté ou diminué de moins de 3 points par rapport au Ct du premier prélèvement, le foyer est confirmé.

A partir du moment où le foyer est confirmé, les prélèvements de sang ayant donné des résultats PCR positifs de Ct <= 35 feront systématiquement l’objet d’une analyse de typage d’une part pour le sérotype 1, d’autre part pour le sérotype 8.

Cas particulier des analyses sérologiques

Dans le cas où une analyse sérologique Elisa fournit un résultat positif, sur un animal non vacciné, un prélèvement sur l’animal concerné sera réalisé en vue d’une analyse virologique (RT-PCR). Une telle situation constitue une suspicion de FCO et un APMS devra en conséquence être pris sur l’exploitation. La procédure diagnostique indiquée précédemment pour les analyses virologiques devra alors être suivie.

Mesures en cas de confirmation

Les mesures en cas de confirmation ne sont pas modifiées.

Pour mémoire :

- les animaux ne présentent pas de signes cliniques,

- ET les animaux et les moyens de transport sont désinsectisés,

- ET

  • OU les animaux sont destinés uniquement à l’abattage après une période d’engraissement en bâtiments fermés et protégés contre les vecteurs ;
  • OU les animaux ont été soumis à une épreuve sérologique ou virologique, avec résultat négatif, après respectivement 28 et 14 jours de protection contre les vecteurs ou d’inactivité vectorielle, la sortie du foyer devant intervenir au plus tard 7 jours après le prélèvement ;
  • OU les animaux sont nés de mères vaccinées contre les sérotypes 1 et 8 et ont moins de 30 jours ;
  • OU les animaux sont issus de troupeaux vaccinés contre les sérotypes 1 et 8.