Cette note de service de la DGAL en date du 24 Novembre 2009 précise le devenir des vaccins BOVILIS 8 (INTERVET), utilisés dans le cadre de la lutte contre la FCO et encore détenus par les vétérinaires sanitaires au début de la campagne vaccinale 2009-2010.

Les vaccins des laboratoires INTERVET, BOVILIS 8, bénéficiaient jusqu’au 19 mai 2009 d’une autorisation temporaire d’utilisation mais les stocks disponibles pouvaient être utilisés par les vétérinaires sanitaires dans le cadre de la campagne vaccinale 2008 - 2009 (Note de service DGAL/SDSPA/N2009-8209 du 22 juillet 2009).

Ces vaccins doivent désormais se trouver en quantité limitée et doivent être détruits, de préférence par voie d ’incinération.

Les coûts de destruction sont à la charge des vétérinaires sanitaires détenteurs de ces vaccins, qui ne seront pas repris par les établissements de distribution en gros.

Pièces jointes