Recherche

Accueil du site || Europe et pourtour méditerranéen || Tour d’horizon de la fièvre catarrhale en Europe au 12 Octobre 2010
Lors du Comité européen Permanent de la Chaîne Alimentaire et de la Santé Animale (CPCASA) des 11 et 12 Octobre 2010, La Hongrie et l’Espagne ont fait le point sur la situation de leurs pays vis-à-vis de la fièvre catarrhale ovine.

Éradication de la fièvre catarrhale en Hongrie

-  Historique

Un foyer de BTV-8 a été notifié le 5 septembre 2008 dans un élevage charolais situé à Forray-tanya, Gelej : 4 cas positifs sur 281.

La source de l’infection a été identifiée et a permis d’incriminer l’importation d’animaux en provenance de la France.

-  Gestion du foyer

  • Élimination de tous les animaux infectés :
    • réforme des animaux séropositifs,
    • abattage des animaux positifs en virologie (considérés comme matériel de catégorie 1 dans la chaîne de transformation),
    • Vide sanitaire de l’exploitation achevé le 17 novembre 2008,
  • Définition de zones réglementées
  • Restriction des mouvements d’animaux levée le 2 Décembre 2008
  • Cas considéré comme résolu le 10 décembre 2008.

-  Surveillance sérologique

  • Mesures mises en place
    • Autour du foyer :
      A dater de septembre 2008, dans un périmètre de 20 km autour de Gelej, 200 animaux sentinelles ont été testés chaque mois.
    • Dans les zones réglementées
      Des analyses ont été conduites sur des animaux sentinelles de manière à pouvoir déceler une séroconversion de 2 % avec un intervalle de confiance de 95 % (environ 3500 analyses mensuelles en 2009 ; de l’ordre de 500 analyses mensuelles à partir de février 2010).
    • En dehors des zones réglementées
      Une surveillance sérologique a été réalisée sur des animaux choisis de manière aléatoire, en ciblant la période de septembre-octobre, considérée comme la plus à risque de séroconversion.
      Le nombre d’animaux testés (environ 14000 en 2009) devait permettre de déceler une séroconversion de 0,5 % avec un intervalle de confiance de 95 %. A partir de février 2010, le seuil de détection a été relevé à 5 %.
  • Bilan

L’ensemble des résultats obtenus en 2009 a démontré une absence de circulation virale, permettant à la Hongrie de redéfinir les zones réglementées pour tenir compte de l’évolution favorable de la situation épidémiologique.

Zones réglementées vis-à-vis de la fièvre catarrhale de sérotype 8 définies en février 20101 en Hongrie

D’après le CPCASA du 12 Octobre 2010

Les mesures de surveillance, maintenues depuis février 2010, ont confirmé l’absence de circulation virale.

-  Surveillance entomologique

Celle-ci a reposé sur le piégeage, l’identification des vecteurs et la recherche d’un portage viral.

Les Culicoides du complexe pulicaris ont été les plus fréquemment piégés suivis des Culicoides des complexes nubeculosus et obsoletus.

Les tests PCR réalisés sur les insectes piégés ont tous été trouvés négatifs.

-  Évolution de la situation épidémiologique : éradication de la fièvre catarrhale

Il n’y a plus de foyer de fièvre catarrhale en Hongrie depuis octobre 2008. L’ensemble des analyses réalisées dans le cadre du programme de surveillance (analyses sérologiques sur les ruminants, tests PCR sur les vecteurs piégés) se sont révélées négatives.

Ces résultats témoignent d’une absence de ciculation virale depuis maintenant 2 ans.

La Hongrie, en accord avec l’Article 6 du Règlement européen CE/1266/2007 et l’Article 8.3.3. du chapitre du Code de la santé animale de l’OIE dédié à la FCO, souhaite être à nouveau considérée comme indemne de fièvre catarrhale ovine.

Évolution de la situation épidémiologique en Espagne

-  Historique

Depuis 2006, aucune circulation de virus de sérotype 4 (BTV-4) n’avait été mise en évidence en Espagne.
Cependant, la réémergence de ce virus dans le Nord de l’Afrique avait conduit les autorités sanitaires espagnoles à définir une zone de risque inférieur vis-à-vis du BTV-4 dans le sud du pays.

-  Apparition de nouveaux foyers de BTV-1 et BTV-4

En septembre-octobre 2010, de nouveaux foyers de fièvre catarrhale ont été identifiés :

Pour mémoire, en 2009 : aucun foyer de BTV-4, 1 de BTV-8, 377 de BTV-1.

Localisation des foyers de fièvre catarrhale de sérotypes 1 et 4 en Espagne - Octobre 2010

D’après le CPCASA du 12 Octobre 2010

-  Conséquences

  • Évolution du zonage

La zone de risque inférieur vis-à-vis du BTV-4 va devenir une zone réglementée vis-à-vis des BTV-1, 4 et 8.

  • Évolution de la stratégie vaccinale

La vaccination était obligatoire contre le BTV-1 et le BTV-8 dans les zones réglementées vis-à-vis des sérotypes 1 et 8, contre les BTV-1, 4 et 8 en zone de risque inférieur.

Les risques de réintroduction du BTV-8 sont considérés comme faibles.

Par ailleurs, le taux de couverture vaccinale est estimé à 90% ce qui minimise les risques d’extension des épizooties de BTV-1 et de BTV-4.

En conséquence :

    • la vaccination contre le BTV-8 deviendra volontaire à compter du 1er janvier 2011,
    • la stratégie vaccinale vis-à-vis des BTV-1 et BTV-4 sera définie en fonction de la situation épidémiologique.

La vaccination concernera les bovins et les ovins âgés de plus de 3 mois.


Pour en savoir plus :

Consulter l’ensemble des présentations réalisées lors du CPCASA des 11 et 12 octobre 2010 sur le site de la Commission européenne :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations_en.htm#1112102010

- Situation en Hongrie :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations/1112102010_bt_hungary.pdf

- Situation en Espagne :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations/1112102010_bt_spain.pdf