Recherche

Accueil du site || Europe et pourtour méditerranéen || Tour d’horizon de la fièvre catarrhale en Europe au 10 Novembre 2010
Les réunions du Comité européen Permanent de la Chaîne Alimentaire et de la Santé Animale (CPCASA) d’Octobre et de novembre 2010 ont permis de faire le point sur la situation de Suède (documents non présentés en instance), du Danemark, de Chypre et du Portugal vis-à-vis de la fièvre catarrhale ovine.

Un objectif d’obtention d’un statut "indemne de fièvre catarrhale" pour la Suède

-  Stratégie de surveillance

  • des tests visant plus particulièrement la zone règlementée considérée comme à haut risque épidémiologique,
  • des tests majoritairement réalisés pendant la période d’activité vectorielle c’est à dire à la fin de l’été et au début de l’automne.

-  Modalités de surveillance

  • Analyses mensuelles de lait de tank dans une zone tampon au nord de la zone réglementée (environ 1000 exploitations)
  • Analyses plus poussées dans la zone réglementée entre le 15 septembre et le 15 octobre.

Les animaux issus d’élevages bovins (N=873) et ovins (N=1797) n’ayant pas vaccinés car comportant moins de 10 animaux, font l’objet d’analyses PCR. La prise d’échantillons dans une fraction de ces exploitations, doit permettre de déceler une prévalence, chez les bovins, de 1 % et une fréquence d’infection intra-troupeau de 2 %.

La Suède devrait ainsi pouvoir confirmer son statut indemne vis-à-vis de la fièvre catarrhale.

Le Danemark demande son passage
en zone de risque inférieur vis-à-vis du BTV8

-  Historique

1 foyer de BTV-8 a été décelé en 2007, 15 en 2008.
Depuis novembre 2008, plus aucun cas n’a été observé au Danemark (soit, depuis 21 mois).
Dans les pays voisins, il n’y a plus eu non plus de cas depuis 2009-2010 en Suède, depuis 2010 en Allemagne.

-  Surveillance et bilan de la situation épidémiologique

  • 2007-2008

Dans les zones où la vaccination n’a pas été mise en place, une surveillance des laits de tank des troupeaux de plus de 30 animaux, a été réalisée.

  • 2009-2010 (août à décembre, périodes considérées comme les plus à risque)

Les animaux abattus ont fait l’objet de prélèvements sanguins.
Une surveillance sérologique a été conduite sur les mâles d’insémination et les animaux envoyés à l’export.
Environ 150 échantillons ont été réalisés par zone et par mois avec un objectif de mise en évidence d’une prévalence mensuelle de 2 % (intervalle de confiance de 95 %).

L’ensemble des tests réalisés se sont révélés négatifs.

A cette surveillance active, il faut rajouter une surveillance passive fondée sur les suspicions cliniques ainsi qu’une surveillance entomologique (observation de l’activité vectorielle) : autant d’éléments répondant aux exigences du Règlement CE/1266/2007.

-  Stratégie vaccinale

En 2008 et 2009, la vaccination a été obligatoire. Elle est volontaire depuis 2010.

En 2010, on estime la couverture vaccinale à 3,85 %.

-  En conséquence :

Le Danemark passe en zone de risque inférieur vis-à-vis de la FCO de sérotype 8 et se prépare vers l’établissement d’un statut indemne d’ici fin 2010.

Confirmation de la circulation du BTV-1 au Portugal

-  Surveillance et bilan de la situation épidémiologique

1432 analyses ont été réalisées en abattoir pour rechercher les BTV-1, BTV-4 et BTV-8.
Une surveillance passive fondée sur la notification des suspicions cliniques a été conduite et a permis de recueillir 84 échantillons.
Le premier foyer de BTV-1 a été confirmé le 4 octobre 2010.

-  Stratégie vaccinale

La situation en termes de vaccination au 5 novembre 2010, est récapitulée dans le tableau ci-dessous :

Cas de séroconversion à Chypre

-  Surveillance et bilan de la situation épidémiologique

A Chypre, une surveillance sérologique est réalisée sur des animaux sentinelles issus de 17 exploitations, à raison de 10 animaux testés par ferme et par mois.

  • Le 22 octobre 2010, 7 animaux sur 10 testés d’une exploitation ovine et caprine située à pegeia, dans la région de Paphos, ont séroconverti .
    6 de ces 7 anaimaux ont été trouvés PCR positifs.
    - 
    Aucune manifestation clinique n’a été décelée.
  • Depuis, un nouveau foyer (bovin), distant du premier de 13 km a été décelé. Là encore, il s’est agi d’une séroconversion sur des animaux sentinelles (Rapport de l’OIE du 15 Novembre 2010).

Le sérotype en cause est le sérotype 16.

-  Mesures de contrôle

Ni traitement, ni vaccination ne sont mises en place à l’heure actuelle.

  • Contrôle des mouvements d’animaux
  • Surveillance clinique
  • Surveillance active via le test d’animaux sentinelles
  • Contrôle des vecteurs

Des analyses sérologiques ont été réalisées dans les élevages de plus de 20 animaux, dans un rayon de 30 km autour du foyer. Les résultats sont en cours d’acquisition.


Pour en savoir plus :

Consulter l’ensemble des présentations réalisées lors du CPCASA des 09 et 10 novembre 2010 sur le site de la Commission européenne :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations_en.htm#0910112010

- Situation au Danemark :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations/2010110910_bt_denamark.pdf

- Situation au Portugal :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations/2010110910_bt_portugal.pdf

- Situation à Chypre :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations/2010110910_bt_cyprus.pdf

- Situation en Suède :
http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations/1112102010_bt_sweden.pdf