Recherche

Accueil du site || Réglementation || Notes de service et d’information || Notes techniques || Instruction technique DGAL/SDSPA/2015-785
La présente note décrit les protocole de surveillance programmée en France continentale suite à la perte de statut indemne en septembre 2015 et en Corse, ainsi que les mesures de gestion des suspicions analytiques et cliniques de la FCO.

L’Instruction Technique DGAL/SDSPA/2015-785 en date du 17 Septembre 2015, indique les modalités de surveillance programmée et événementielle à mettre en place en France continentale et en Corse. En particulier, suite au nouveau foyer dans l’Allier le dispositif de surveillance programmée sur la France continentale est renforcé.

Surveillance programmée en France continentale

Dans ce cadre, dans chacune des 21 régions de France continentale, 60 élevages détenant au moins 30 bovins sont sélectionnés par tirage au sort. Dans chacun de ces élevages, 30 bovins doivent être prélevés, de préférence des bovins présents dans l’exploitation depuis au moins 2 mois, en vue d’une analyse virologique conduite par un laboratoire agréé (Coordonnées complètes des laboratoires disponible par le lien ci-après : http://agriculture.gouv.fr/laboratoires-agrees-methodes-officielles-santé-animale).

En cas de résultat non négatif en PCR :

  • dans un département où aucun foyer de FCO n’a été identifié depuis le mois de septembre 2015 : le prélèvement devra être envoyé au Laboratoire de référence pour confirmation.
  • dans un département où des foyers ont déjà été identifiés : l’élevage sera considéré comme infecté sur la seule base du résultat PCR positif du laboratoire départemental d’analyse.

Les visites et les analyses seront prises en charge par l’Etat.