Mots-clés

Recherche

L’instruction DGAL/SDSPA/2016-354, en date du 22 avril 2016, met à jour les informations concernant les volumes et les liste d’animaux à vacciner contre la FCO pour tenir compte des évolutions du zonage et du recensement des professionnels des cheptels souhaitant vacciner leur cheptel souche (ovins et bovins) en zone réglementée (ZR) et en zone indemne (ZI).
Le nombre de doses en stock reste limité et insuffisant pour couvrir toutes les demandes recensées. En revanche, un réapprovisionnement est prévu pour fin Avril de 4 millions de doses (équivalent à 2 millions de doses bovines) permettant de couvrir les besoins exprimés à ce jour.

Quelques éléments synthétiques :

- Un point sur les doses disponibles et attendues est fait page 2 : plus aucune dose de vaccin MERIAL n’est à attendre avant 2017, 4 millions de doses de vaccin CZV sont attendues pour fin avril, puis 2 millions pour fin mai, ainsi que 120 000 doses de vaccin CALIER, également fin mai.
L’utilisation du vaccin MERIAL est ciblée sur les animaux sortant de ZR (bovins allaitants), celle du vaccin CZV pour la vaccination des cheptels bovins laitiers et ovins. Enfin, les doses de vaccin CALIER actuellement disponibles sont utilisées pour les reproducteurs ovins.

- Les éleveurs doivent contacter leur vétérinaire sanitaire que ce soit pour qu’il effectue la vaccination lui-même ou pour qu’il fournisse les doses ; celles-ci sont commandées directement par les vétérinaires auprès des Centrales et sont attribuées de la façon suivante :

    • Vaccin MERIAL pour les bovins allaitants de ZR, dans la limite d’un droit à tirage calculé par la DGAl et correspondant à 80% de la classe d’âge 2,5-12mois ; ce quota a été fourni par la DDPP au vétérinaire sanitaire et doit permettre de vacciner les broutards, mais il peut être utilisé librement pour d’autres animaux du cheptel,
    • Vaccin CZV pour les cheptels souches bovins laitiers et ovins de ZR et ZI, sur la base de listes de demandeurs fournies par chaque GDS aux vétérinaires sanitaires (élevages/nombre d’animaux). Une procédure est prévue pour enregistrer la vaccination des cheptels bovins laitiers par la DDPP, dans l’objectif d’envoi aux échanges de jeunes veaux vers l’Espagne.

- Concernant les ovins reproducteurs, la procédure mise en place pour l’utilisation des doses de vaccin CALIER disponibles, repose sur la base de listes gérées par Races de France :

    • Liste Centre d’Insémination Animale et Station de Contrôle Individuel/Centres d’Elevage fournies en mars avec un effectif indicatif,
    • Liste des reproducteurs sortant de ZR vers ZI mise à jour chaque semaine,
    • Liste des reproducteurs partant aux échanges vers un autre Etat membre ou à l’export vers un pays tiers, mise à jour chaque semaine. L’éleveur doit contacter son vétérinaire sanitaire qui commande auprès de la DDPP (et pas directement en Centrale) en utilisant le bon de commande figurant en Annexe I : la DDPP doit valider la commande.

- Concernant les rassemblements, Races de France gère les rassemblements nationaux et inter-régionaux impliquant les organismes de sélection, sur la base d’une liste d’élevages/animaux concernés et d’une liste de vétérinaires chargés de réaliser les tournées de vaccination en ZI pour éviter le gaspillage des doses (possibilité d’utiliser seulement 1,5 fois le nombre de doses nécessaires pour le nombre d’animaux prévus).
La même procédure que précédemment doit être utilisée : les vétérinaires désignés commandent les doses auprès de leurs DDPP en utilisant le bon de commande figurant en Annexe I : les DDPP valideront la commande.

Pièces jointes