Recherche

Accueil du site || Maladie et impacts || Progression de l’épizootie || Situation de la France continentale vis-à-vis de la fièvre catarrhale au 27 octobre 2016

La reprise de la circulation virale a été mise en évidence et a fait l’objet de bilans réalisés par la plateforme d’Epidémiosurveillance en santé animale :

Au 27 octobre 2016, l’évolution de la situation épidémiologique ne se traduit pas par une modification du zonage. Des cas ont néanmoins été recensés en zone réglementée (essentiellement sur des bovins à la suite PCR positives avant mouvement et dans des départements ayant déjà déclaré des de cas). Des suspicions en zone indemne sont en cours d’investigation.

Sur la période du 13 au 20 octobre, 61 foyers ont été notifiés dans : l’Ain (5), l’Allier (1), l’Ardèche (1), l’Aveyron (1), la Creuse (1), la Drôme (1), le Jura (1), la Loire (9), la Haute-Loire (12), la Lozère (1), la Nièvre (1), le Puy de Dôme (7), le Rhône (6), la Saône et Loire (9), la Savoie (2), les Deux-Sèvres (1), les Vosges (2).

Depuis le 20 octobre, 31 nouveaux foyers ont été notifiés dans : l’Ain (5), l’Allier (1), l’Ardèche (2), la Corrèze (1), le Doubs (1), l’Isère (1), le Jura (3), la Loire (6), la Haute-Loire (7), le Puy de Dôme (3), la Saône et Loire (1).

Le nombre total de foyers détectés depuis septembre 2015 est, à la date du 27 octobre, de 652, dont 369 détectés depuis juillet 2016, soit plus de la moitié détectés dans les 4 derniers mois, après constatation de la reprise d’une circulation virale active.

Trois suspicions sont en cours d’investigation en Zone Indemne (ZI) dans les départements du Nord, de la Seine Maritime et de la Somme : elles correspondent à des bovins sortis de Zone Réglementée (ZR) sans respect du protocole prévu (notamment des délais de désinsectisation et de réalisation de la PCR avant mouvement) et trouvés PCR positive en Zone Indemne.
Afin de constater l’absence ou l’existence d’une circulation virale autochtone suite à une éventuelle contamination des animaux autour, des investigations complémentaires sont en cours dans l’environnement immédiat des 3 élevages concernés. S’il y a circulation virale, la ZR sera étendue conformément à la réglementation.