Recherche

Accueil du site || Réglementation || Notes de service et d’information || Notes techniques || Instruction Technique DGAL/SDQSPV/2017-941 du 29 Novembre 2017 - Modalités de vaccination

L’Instruction Technique DGAL/SDQSPV/2017-941 du 29 Novembre 2017détaille les modalités de vaccination des ruminants contre le sérotype 8 de la FCO en France continentale.

Disponibilité des doses

Les doses vaccinales sont disponibles en quantité suffisante, il n’est pas nécessaire de définir des priorités vaccinales.
Le stock disponible est à la date du 12/10/2017 de 8 millions de doses ovines avec une date de péremption maximale en janvier 2019.

Rappel à 12 mois

Étant donné que le stock de vaccin Mérial est presque épuisé, la question de la possibilité du rappel avec le vaccin CZV sur des animaux primo-vaccinés avec du vaccin Merial se pose. Or, les connaissances font défaut dans ce domaine : il appartient aux fabricants de démontrer la possibilité des rappels sur une primovaccination effectuée par un autre vaccin, une cause d’échec pouvant être la différence dans les antigènes employés.
En cas d’indisponibilité des vaccins du même fabricant, il est donc nécessaire de refaire une primovaccination avec le CZV (2 injections) sur les animaux préalablement vaccinés avec un vaccin Mérial et inversement.

Délai d’immunité

Le délai nécessaire pour l’acquisition de l’immunité avec le vaccin CZV est désormais de 10 jours (valable pour la France, l’Espagne, l’Italie et le Luxembourg).

Modalités de vaccination

  • Vaccination des animaux destinés à la sortie de la ZR-BTV8
    Les vaccinations doivent être réalisées par le vétérinaire sanitaire pour permettre la certification de la vaccination et permettre la sortie de ZR pour les échanges ou les exports.
  • Vaccination volontaire des cheptels souches
    Cette vaccination ne nécessitant pas de certification, elle peut être réalisée par l’éleveur. Les vétérinaires doivent tenir à jour la liste des élevages vaccinés ou pour lesquels une délivrance de vaccin a été faite et les volumes de vaccin mobilisés pour chaque élevage.
  • Vaccination des troupeaux (protocole Espagne)
    La vaccination de troupeau pour permettre l’envoi d’animaux en Espagne selon les conditions du protocole bilatéral (NS DGAL/SDSPA 2017-776 annexe 6.1) doit être réalisée conformément aux conditions ci-dessous.
    • par le vétérinaire sanitaire de l’élevage (attestation nécessaire) ;
    • réalisation une fois par an, sur l’ensemble des animaux de l’exploitation en âge d’être vacciné (conservation de la liste dans le registre d’élevage) ; · Le vétérinaire sanitaire atteste par apposition de son tampon :
    • attestation de vaccination transmise à la DD(CS)PP ; validation sous SIGAL ; statut vaccinal des troupeaux disponible sur la page dédiée à la FCO du site internet du Ministère.

Vaccination contre les sérotypes exotiques

  • Vaccination obligatoire contre le sérotype 4
    Les modalités de vaccination contre le sérotype 4 sont précisées dans l’instruction DGAL/SDSPA 2017-907.
  • Vaccination volontaire (notamment contre les sérotypes 1 et 4)
    L’arrêté du 22 juillet 2011 autorise la vaccination des animaux détenus en zone réglementée BTV-8. Les DDecPP peuvent autoriser la vaccination contre les sérotypes 1 et 4 de la FCO, à condition d’en assurer la traçabilité.
    5000 doses de vaccin bivalent contre les sérotypes 1 et 4 ont été distribuées pour la vaccination des ovins en centre d’insémination artificielle (recensement Races de France) en 2016. Dans les autres cas, l’achat des doses pour la vaccination volontaire contre les sérotypes exotiques est à la charge de l’éleveur et de la responsabilité des professionnels.